Publié le 5 Octobre 2016

Vous arrivez de Lyon, ou vous êtes Lyonnais. Que vous attendez-vous à voir dans cette ville ?

Diaporama sur Lyon, vues insolites de la ville. Que vous inspire ce décalage entre ce que vous connaissez et cette vision de Lyon ?

Texte écrit par Laurent en atelier d’écriture

« Les Halles de Lyon »

I Issu de la pure Restauration, mon Rêve en arrivant à Lyon était de découvrir l’univers de « Paul Bocuse ». Après plusieurs repas dans ce magnifique domaine à Collonges aux Mont d’Or , j’intègre par la suite les « Halles de Lyon » en tant que Maître d’Hôtel au restaurant « Passionnément truffe » restaurant de spécialités dans la Mélanosporum.

Magnifique endroit Les Halles de Lyon vous invite à voyager dans cette Gastronomie typique aux senteurs enivrantes.

II Ayant travaillé à « La tour rose » chez Mr Chavent Grand restaurateur lyonnais, j’ai souvent croisé cette statue au coin de la rue du bœuf qui, la nuit venue prenait des allures bestiales.

Lyon 2

Voir les commentaires

Rédigé par Martine Silberstein

Publié dans #Ateliers d'écriture adultes

Repost0

Publié le 4 Octobre 2016

1) Vous arrivez de Lyon, ou vous êtes Lyonnais. Que vous attendez-vous à voir dans cette ville ?

2) Diaporama sur Lyon, vues insolites de la ville. Que vous inspire ce décalage entre ce que vous connaissez et cette vision de Lyon ?

Texte écrit par Agnès en atelier d’écriture

Le 8 décembre représente pour moi de bons souvenirs d‘enfance, la seule fois de l’année où j’allais à Lyon car habitant en dehors de la ville.

Je n’avais pas l’habitude de la grande ville, alors j’étais fascinée par la foule, les couleurs, la diversité des gens, les monuments. Aujourd’hui ça représente la communion entre les Lyonnais, mon appartenance à cette ville et de plus en plus une vitrine à l’international.

II Dans le diaporama il y a plusieurs endroits que je ne connais pas , même en étant Lyonnaise comme le quartier de la confluence où je ne suis jamais allée mais je me dis que je n’ai pas besoin de tout connaître à Lyon pour me sentir appartenir à cette ville à la différence d’un touriste qui souhaite visiter le plus d’endroits possibles.

J’ai été élevée dans la culture lyonnaise et cela me suffit.

Lyon

Voir les commentaires

Rédigé par Martine Silberstein

Publié dans #Ateliers d'écriture adultes

Repost0

Publié le 3 Octobre 2016

Ce romancier bien connu de la région lyonnaise vient d'Algérie, ce pays du soleil.

Né pendant la guerre, il parle arabe mais écrit en français. Il a beaucoup d'amis restés au pays. Il s'est aussi fait de nouveaux amis en France.

Il a 33 ans et regarde avec curiosité et émerveillement les étoiles dans ce vaste espace qu'est le ciel.

Tout l'inspire en ce vase monde : les planètes, un coursier à vélo et même un chauffeur d'autobus qui démarre puis stoppe brutalement.

Il a presque achevé son oeuvre.

C'est l'histoire d'un homme, un équilibriste qui part retrouver ses amis d'un cirque installé au Brésil.

Il tombe du trapèze au moment où il était en train de se balancer, tout ça parce qu'un saboteur a scié la barre du trapèze.

Pour se mettre dans le bain, l'écrivain part, lui aussi, à Rio.

Coursier à vélo

Voir les commentaires

Rédigé par Martine Silberstein

Publié dans #Textes personnels

Repost0

Publié le 2 Octobre 2016

Le yak en kayak

s'en va sur le lac

et la baleine à bicyclette

jolie petite poulette

s'en va en pédalo

fait de bouleau

c'est l'automne et sa palette

inspire le yak, un poète

le voilà sur les flots

avec tous ses kilos

cette belle nature

lui offre sa verdure

mais sa silhouette

et son poil plein de boulettes

fait de l'ombre sur son polo

alors le yak chante ses trémolos

chante son amour pour sa mouette,

son amourette, sa fillette, très chouette

Le yak et la baleine

arrivent sans peine au pied d'une colline

dans un joli champs de coquelicots

Voilà où mènent les mots !

LeyYak en kayak

Voir les commentaires

Rédigé par Martine Silberstein

Publié dans #Textes personnels

Repost0

Publié le 1 Octobre 2016

J'empoigne mon guidon

Et c'est parti pour le grand frisson

Je quitte Enö à bicyclette

Tiens, je croise une belette

Je roule à travers champs

et, à l'aise, je longe les falaises

au loin, une île, la mer et ses mouettes

de la main elle me salue, une fillette

Tout es bleu, le ciel et la l'eau

si je n'avais pas ces roulettes

je pourrai faire du pédalo

un chat passe, je file comme le vent

il est sale, il aurait besoin d'une lavette

la route commence à monter, voilà le col

quel narvalo, je passe mal mes vitesse, je tombe et me voilà tout pâlot

Ma chaîne fait un mél-mélo

voilà ce que c'est que de vouloir être écolo !

J'ai les mains sales, le sel de ma transpiration me pique les yeux

Je vous au loin la neige

Dieu que ma mère est loin.

Voir les commentaires

Rédigé par Martine Silberstein

Publié dans #Textes personnels

Repost0