Publié le 19 Février 2016

J'ai vu un ange et un âne de mauvais poil qui buvaient du champagne sur un canapé. L'âne de mauvais poil avait mal à une dent, l'ange qui soigne l'âne a un don. Un âne très chanceux, un ami de l'ange.

Guillaume

Photo réalisée par Marie-Claire

Photo réalisée par Marie-Claire

Voir les commentaires

Rédigé par Martine Silberstein

Publié dans #Ateliers d'écriture adultes

Repost0

Publié le 18 Février 2016

Bonjour !

Vous aimez le chocolat ? Vous aimez les mots ?

Alors Rendez-vous à Vienne, salle Miremont, place Miremont, au 1er étage le 6 mars, à 15h15 !

Là se déroulera un atelier d'écriture,( chocomot), dans le cadre à Vienne !

Amer ou sucré.

Fondant ou craquant.

Nous dégusterons les mots, nous croquerons du chocolat (et inversement !), et nous écrirons...

A très bientôt !

Martine Silberstein

Voir les commentaires

Rédigé par Martine Silberstein

Repost0

Publié le 18 Février 2016

Je n'avais Bât d'argent pour aller sur la Route de Vienne chercher du Terreaux. J'ai trouvé Montplaisir dans la Liberté d'exercer mon métier. Avoir un Bon coin, un espace, une zone, une pièce dans sa tête pour cacher tout ce qu'il ne faut pas montrer ou dire.

Placido

Félix ira en Reconnaissance prendre le Bel air Sans-souci et pour Montplaisir j'ai croisé Ambroise qui m'a rendu taré (Paré) et je me suis rendu au Vinatier qui m'a permis d'aller aux Etats-Unis que je croyais si beaux, que je voulais visiter mais qui m'ont envoyé dans la Boutasse avant de me retrouver embarqué à l'Hôtel de ville par la Municipale. Puis, comme les Alizés, partir au gré du vent renifler (Rebufer) en Europe et en amont à la Porte des Alpes. J'ai croisé Salvador Allende et Alfred de Vigny pour me retrouver chez Jules Ferry près de Cordière prendre le Bel Air à Saint-Priest.

Samy

Une belle fleur Sans souci, conduit une voiture qui a Foché une personne. Un jeune se pose dans l'herbe. L'herbe lui gratte le cu,sset désagréable. Il regarde le ciel bleu. Un homme va dans un Hôtel de ville de Lyon. On est 6 personnes qui sont Flachet par les flics en car.

Guillaume

Le Condorcet (condor c'est) un oiseau qui respire le Bel Air. La Masse du taureau passe par le Pont des planches sur la Boutasse. C'est un Bon coin. Un Merle chante au dessus du Vivier où nagent des Astroballe bondissantes. De la Gorge de loup sort un hurlement. Dans le Parc de Parilly, au Grand large, soufflent les Alizés sur les Iris, les sans soucis et les Hauts de Feuilly mais pas sur la Feuillée. Je passe devant une Grange blanche puis sortais par la Porte des Alpes et quittais cette belle nature.

Martine

Je Porte des Alpes. Conséquence, je me trouve molle hier (Molière). Je m'étais fait un lumbago. Je cours voir un kiné. La porte était ouverte. J'ai été obligée d'attendre car il MasséNa tacha. Le kiné me dit sans souci, je peux vous prendre aujourd'hui même !

Martine

Cette histoire se déroule dans une Grange blanche, là où vivait le professeur Jean Caluire. Tous les matins ils empruntait le Chemin petit, puis les grandes routes pour Macé des Beauvisage. Ce professeur adorait les Beauvisage. Puis sa journée de travail terminée, il décida de rentrer dans sa grange qu'il a repeint en noir !

Kamel

Un dimanche matin, en me promenant, j'ai emprunté un Chemin petit après plusieurs minutes de marche je suis tombé juste devant une Grange blanche. Il y avait énormément de monde. Tous avaient un Beauvisage mais il y avait énormément de bruit. Moi qui croyait être tranquille, je m'écriais : "J'en ai Macé !" et je fis demi-tour.

Jean-Philippe

Au couvent, une journée d'été, Sainte Blandine était sur un banc près de la croix sainte. Elle dessinait sur ses feuilles blanches le Grand large de la mer. Quand soudain elle entendit des cris de loup. Là, un loup s'approcha d'elle, d'une couleur noire et d'une Gorge (de loup) argentée. Soeur Blandine prit la brosse qui se trouvait dans son sac et a brossé le loup. Puis le loup est reparti vers les sien à la Belle étoile.

Hanane

Gorge de loup et Mas du taureau
Gorge de loup et Mas du taureau

Gorge de loup et Mas du taureau

Voir les commentaires

Rédigé par Martine Silberstein

Publié dans #Ateliers d'écriture adultes

Repost0

Publié le 17 Février 2016

Lala le lapin est dans le clapier, il est triste et obèse. Il mange les bonbons et le cactus et boit du merlot. Mal à la gorge et mal à la tête. Il ne nage pas dans la mer sans lumerotte.

Antony

Le lapin aime les cactus

Voir les commentaires

Rédigé par Martine Silberstein

Publié dans #Ateliers d'écriture adultes

Repost0

Publié le 17 Février 2016

Au petit matin, échoués sur la plage, se trouvent des coquillages, des moules, des galets et un requin. Un amiral à l'allure assurée se dirige vers le magasin le plus proche en laissant ses empreintes de pieds sur le sable. Le magasin dont le portail est peint en vert, entouré d'un grillage fin et avec un joli store vénitien à se fenêtre. Dans son jardin pousse un arbre au vert feuillage. C'est un mâle au costume très soigné, avec ses galons étincelants. Il a mal quand il repense à se femme, la larme à l’œil et son moral est en berne. Il se remémore son passé, le temps où il naviguait sur un bateau au gouvernail d'ébène noir.

Dominique

Voir les commentaires

Rédigé par Martine Silberstein

Publié dans #Ateliers d'écriture adultes

Repost0

Publié le 16 Février 2016

Tout le monde regarde la lumière cendrée sur la lune ronde isolée. Le ciel est noir. Les étoiles sont les petits trous violets. L'astronaute anglais en altitude est invisible. En hauteur la porte de l'univers, mais en fait, la clé est perdue. Sur terre, une pomme rouge chute en bas, l'arbre est vide de tous ses fruits à cause de la neige.

Tony

Photot de Caroline

Photot de Caroline

Voir les commentaires

Rédigé par Martine Silberstein

Publié dans #Ateliers d'écriture adultes

Repost0

Publié le 15 Février 2016

La nuit tombe. Je me lave dans un trou d'eau puis monte me coucher dans ma cabane. Cachée au milieu des arbres, elle est bien confortable avec son tapis de feuilles et ses décors floraux.

Au loin, l'aiguille du midi est éclairée par le coucher de soleil. Magnifique paysage de montagne. Bouche bée, je tire sur ma cigarette. L'embout rougeoie. Je forme un anneau de fumée.

Au loin, un fantôme passe. C'est un enfant couvert du drap tiré de son lit courant dans les bois.

Martine

Ma cabane

Voir les commentaires

Rédigé par Martine Silberstein

Publié dans #Textes personnels

Repost0

Publié le 15 Février 2016

Sur le tissus de la couverture amérindienne d'un Apache vêtu d'un pagne portant un chapeau impropre au lavage dont les motifs font penser à un Rubiks'Cube ®, se trouve du Cocal Cola ® renversé par un ouragan qui a crée tout un tas d'ennuis à l'ensemble des Amérindiens enfin réunis, rayonnants, leur Vérité étant ubuesque voire rédhibitoire eu égard aux discours officiels tenus par l'Homme Blanc, jadis.

Avec une serviette pliée en guise de lingette, il tamponne l'ouverture du tipi faisant office de porte d'entrée, tour à tour : un tableau d'écolier et sa couverture avant de jouer de l'épinette offerte par un descendant de Jean-Philippe Rameau (Les indes Galantes, voir lien ci-après !)

Care Weintrans

Mosaïque (église en Bretagne)

Mosaïque (église en Bretagne)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine Silberstein

Publié dans #Ateliers d'écriture adultes

Repost0

Publié le 14 Février 2016

Perché dans mon arbre, je m'isole dans ma cabane avec mon ami l'anglais qui apprécie de boire un bon vin dans un verre en cristal.

Non signé

Photo de Caroline Gruffaz

Photo de Caroline Gruffaz

Voir les commentaires

Rédigé par Martine Silberstein

Publié dans #Ateliers d'écriture adultes

Repost0

Publié le 14 Février 2016

Sans l'avion qui m'emmène en Italie, je découvre les traces laissées par la mer. Vue du ciel, cela ressemble à une falaise. Je me promène sur la plage et je ramasse des huîtres. En rentrant je les prépare avec des moules. En accompagnement je fais des frites.

Sylvaine

Vu du ciel

Voir les commentaires

Rédigé par Martine Silberstein

Publié dans #Ateliers d'écriture adultes

Repost0