Publié le 3 Décembre 2015

Tonnerre

Toiture frappée

Orage triste

Nuage frôlé

Éclair en piste

Rien est trempé

Encore très triste

_______________________________________________________________________

Ouïe

Orage blessant

Union sonore

Trottoir mouillant

Verglas encore

Ton clapotement

Mon ouïe raccord

____________________________________________________________________________

Vue

Venise d'en haut

Tu es parti

Toi mon Pierrot

Regarde la vie

____________________________________________________________________________

Goût

Gamin tu manges

Orange pressée

Uniforme d'un ange

Tu arborais

____________________________________________________________________________

Odorat

Olé l'espoir

Désuète ta fatigue

Ton fruit la poire

Envie la figue dans ton tiroir

Appel la gigue, holà fait voir

Textes et Acrostiches de Thierry

Pluie : Tonnerre !

Voir les commentaires

Rédigé par Martine Silberstein

Publié dans #Ateliers d'écriture adultes

Repost0

Publié le 3 Décembre 2015

Je revois mon village

serti dans les feuillages changeants.

Loin de cette prison moyenâgeuse

gardée par des matons vigilants

de hallebardes armés jusqu'aux dents.

Je ne voyais alors qu'un paisible coin de ciel bleu.

Mon village qu'embaume en mai l'aubépine

et où, charmes, peupliers et glycines

bordent le creux de chemins agréables.

Chemins longeant un cours d'eau charmant

où se reflète le fier et beau clocher.
Le clocher de mon village

se découpant sur un paisible coin de ciel bleu.

D'après un poème de Jean Paret, poète givordin écrit le 17 janvier 1948

Martine

Au bord du poème: Mon village

Voir les commentaires

Rédigé par Martine Silberstein

Publié dans #Textes personnels

Repost0

Publié le 2 Décembre 2015

Un ciel gris et bas

La pluie, goutte après goutte tombe

La rivière déborde

Haïku

Parapluie

Luit

Une pluie

Inouïe

Eblouit

Acrostiche

La pluie dégouline

Odeur de terre et de fleur

monte du sol mouillé

Haïku

La grêle tombe à seau

Elle a détruit les récoltes

Adieu mon jardin

Haïku

Perle

Lumière

Utile

illimitée

Enervante

Acrostiche

Pluie : goutte après goutte

Voir les commentaires

Rédigé par Martine Silberstein

Publié dans #Textes personnels

Repost0

Publié le 1 Décembre 2015

" Pour redonner sens à ma vie,
J' ai besoin de trouver ma mie !
Plus encor qu' un emploi,
Je veux trouver ma voie(voix) !
Que les liens qui m' unissent,
Aux amie(e)s, aux parents,
Au fil des jours se tissent
Encor plus solid' ment !
Et n' oublions pas la santé
Sans laquelle tout peut se gâter !
Beaucoup moins d' arsenic
Dans les jardins publics
Mais en tous lieux publics,
Plus encor de Musique !
De par le monde il faut beaucoup plus d' amitié,
Moins de viols, d' esclavage, de meurtres sans pitié !
Alors, si tous ces vœux,
Enfin, se réalisent,
Je s' rai un homme heureux,
Faut - il que je le dise ? "
Voici l' explication de texte.
- mie :je me retrouvais seul ;
- emploi : j' étais au chômage ;
- voie(voix) : en 1994, je la découvre réellement, grâce à la technique vocale, cette voix qui était aussi celle de mon père,
à défaut d' avoir trouvé, alors, ma voie ;
- santé : un diagnostic de maladie incurable & invalidante.
m' avait été signifié,
quelque temps auparavant ;
- arsenic (...sans les " vieilles dentelles " dans ce cas -ci...) :
la FRAPNA avait alors prouvé que les produits de traitement des bois, utilisés pour les jeux d' enfants dans les jardins publics, contenaient de l' arsenic, que cet arsenic se retrouvait dans le sol au fil du temps, des intempéries... ;
- viols, meurtres sans pitié : c' était alors dans la lignée de la guerre en Serbie, Bosnie etc..., des viols pratiqués dans un but de " purification ethnique " comme le proclamaient les bourreaux.
- Je s' rai un homme heureux : il s' agissait d' un clin d' œil à William SHELLER & à sa chanson, magnifique, surtout accompagnée ,par lui - même, de son seul piano, " Je veux être un homme heureux ! " .

Pierre

Parc de la tête d'or

Parc de la tête d'or

Voir les commentaires

Rédigé par Martine Silberstein

Publié dans #Ateliers d'écriture adultes

Repost0

Publié le 1 Décembre 2015

Par une douce nuit d'automne

Les enfants, sur un banc dorment

Une fine pluie dégouline

Ils ont la mine réjouie

Et le regard ébahi

Acrostiche de Dominique

PLUIE : les enfants dorment

Voir les commentaires

Rédigé par Martine Silberstein

Publié dans #Ateliers d'écriture adultes

Repost0