Chocolat de Noël

Publié le 22 Décembre 2021

Golum était un gougnafier de première, rien qu'à manger du chocolat toute la journée. 

Mais un soir

- Bonsoir Madame la Reine de Suède !

Il rencontra Suzanne, Suzie, Suzon, et en devint follement amoureux. 

Finie la gougnafrerie, la goinfrerie, il se mit à travailler comme un fou. 

Il devint agent d'entretien dans une chaufferie. Chaque matin, tôt, il enfilait ses chaussures, des crocs, avec un chausse-pied puis son bonnet et partait doucement pour ne pas réveiller sa croqueuse de diamants.

A midi, croque-monsieur ou croque-madame, avec un oeuf à la coque, vite fait sur le comptoir avec un café.

ll suait tant qu'il pouvait dans cette chaufferie, parfois dans la douleur. 

Le soir, avec sa princesse, un verre de Croze-Hermitage les réconfortait. Puis ces chauds-lapins finissaient au lit à se faire milles douceurs et gâteries.  

Martine

     

Chocolat de Noël

Découverte en PACA !

Incroyable découverte hier, près d'une fonderie à Martigues, un gisement a été mis à jour. A l'origine de la découverte de ce gisement, une carotte creusée afin de vérifier la composition du sous-sol pour y construire les fondations de la nouvelle gare.

Un nouveau prototype d'automate a été utilisé. Allons voir Alice, sa créatrice.

- Bonjour madame, avez-vous été étonnée par la performance de votre engin ?

- Non, pas trop, je m'y attendais. Par contre, trouver ainsi une nappe dans le sous-sol d'une zone aussi industrielle, ça, c'est sublime ! 

- Comment le forage s'est-il déroulé ?

- Au début, la terre était craquante, elle avait une odeur, comme torréfiée. Puis, peu à peu, dans le rectangle au milieu duquel nous  avons creusé était comme du limon. Même texture, même odeur, vous voyez ?

- Oui, un peu, je ne suis pas un spécialiste, vous savez, juste un correspondant du journal local !

- Très bien ! Puis ensuite ça a commencé à sentir le cramé, la machine chauffait. Et la taupe, c'est ainsi que je l'appelle, familièrement, a rencontré une croûte croustillante. Mes ouvriers suaient, c'était dur ! 

- Les pauvres ... !

- Enfin, la matière était fondante, cracra, marron foncé, et une véritable fontaine a jailli. 

- Quoi ?!

- Non, non, ne croyez pas cela ! Pas du pétrole, non, j'insiste, du CHOCOLAT ! Oui, je vous assure, vous ne rêvez pas ! Vous en prendrez bien un verre ?! Attention, méfiez-vous, il est encore très chaud !

- Oui, en effet, merci beaucoup. Je rends l'antenne, à vous les studios et bonnes fêtes du ... 1er avril !  

Chocolat de Noël

Suzanne a préparé un chocolat chaud très gourmand qu'elle a fait avec amour pour son futur fiancé qui nous a économisé presque 2 mille euros pour les fiançailles, mariage etc 

Donc pour son fiancé la mariée lui a fait un petit déjeuner au lit pour flatter son égo d'homme. MDR

Sefora 

Chocolat de Noël

Ceci est une histoire 

Aujourd'hui on a mangé du chocolat

Et ça m'a collé les doigts

J'ai ressenti de la douceur

ça m'a réchauffé le coeur

C'était lisse

doux sucré mais rien à voir avec la réglisse

J'ai demandé à Suzanne si c'était lisse et brillant ?

elle m'a répondu que c'est pas de l'adoucissant

Le moment de gourmandise croquant

gourmand m'a conquise

Je suis un bec sucré

Oui ! Une gourmande née

Adélaïde 

 

Chocolat de Noël

Rédigé par Martine Silberstein

Publié dans #Ateliers d'écriture adultes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :