L'abécédaire des mots que j'aime

Publié le 21 Décembre 2020

Arbre

J’aime voir à l’automne leur parure d’or.

J’aime aussi jeter des coups de pieds dans les tas de feuilles mortes. Pourquoi, en ville, ramasse-t-on les feuilles sur les pelouses.

Barbapapa

Pas les livres qui sont plutôt sympas et originaux.

Non, celle que l'on mange en s'en mettant de partout, jusqu'aux yeux. Collant, poisseux et rose à souhait. 

Et puis la sonorité Bar-ba-pa-pa !

Carotte

Sucrée ou salée. Crue, râpé, ou cuite. Entière ou en rondelle. 

Drôle de forme avec, parfois, bras et jambes.  Entortillée sur elle-même. 

Drôle de syllabes Ca-rotte ! Ca-rosse !

Dindon

Drôle de bête glougoutante, pas dégoûtante. Énorme volatile plus lourd qu'un enfançon. Plumes bigarrées. Ton cou grumeleux, bleu, rouge et violet. Prétentieux à petite roue. Je t'aime bien.

Enfin !

Soupir de soulagement, 

"Enfin ! Tu es revenu !" ou "Enfin, j'en suis venu à bout !"

Soupir d'exaspération

"Quand finira enfin ce confinement ?"

Cri de colère

"M'enfin, ça fait deux heures que je t'explique !"

Faim

Manger pour le plaisir, déguster, savourer, un petit plat préparé avec amour.

Girolle

Jaune ou orangé, lamelle sous son chapeau, forme de trompette, souvenir d'enfance, cueillette en forêt, cache-cache sous la mousse, perchée sur ta butte.

Horreur

Comment peut-on aller voir de tels films et aimer ça ? Mystère.  

Mais dire des horreurs, des gros mots, des grossièretés, ça c'est jouissif pour les enfants et certains adultes.

Imagination

Il suffit d'un mot, d'une image, d'un atelier d'écriture, d'un détail observé dans la nature ou dan la rue (humain, animal, architectural, végétal...) et les histoires foisonnent.

Joie

Voir pétiller les yeux illuminés d'adultes et d'enfants, petit ou grand présent, sourire offert.  

Kodak

Cliclac, c'est dans la boîte ! Photo papier, diapositive bien réelle ; numérique et virtuelle. La vieille caméra de mon père dort sur une étagère. Elle se remontait avec une clé, tel un jouet mécanique.

Loin

Partir. A pied. A vélo. En voiture. En avion. Voyager. Découvrir habitants et paysages. Loin des yeux, près du cœur.

Maraude

Pommes cueillies. Raisins oubliés. Pommes de terre récoltées. Non calibrées, formes bizarroïdes, légèrement abîmées. Compotes, gratin, frite ou jus, tel est leur destin.

Oser

Aller vers les autres, s'affranchir des jugements, esquisser un pas de danse au beau milieu d'un trottoir, air de guitare.

Purée

Carotte ou pomme de terre, panais ou céleri, beurre fondu et muscade, sel poivre, gratinée au fromage. 

Quartier

Celui de mon enfance. Bâtiment en arc de cercle. "La banane". Une rue à traverser, un square, un bassin, piscine ou patinoire, été ou hiver. Madame Desgranges. Cabane. Odeur des coccinelles et des thuyas.

Rire

 Aux éclats ou sous cape. Ça fait tant de bien.

Silence

Jamais complet. Peuplé de souffles, de craquements, de ronronnements. Tranquillité.

Tournesol

Tu suis la courbe du soleil, girasol, belle couronne de feuilles, belles couronnes de grains noirs et luisants, cœur d'or, tu es un GÉANT !

Utile

Se rendre utile. Aider. Soutenir. Donner un coup de main. 

Valeurs

Paix, justice, respect.

Week-end

Voir sa famille. Mince, y'a l'confinement !

Xénophile

Pas xénophobe !

Yiddish

Langue de mes ancêtres, écouter des chants dans cette langue incompréhensible m'émeut.

Zeste de citron

Dans un gâteau change tout.

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Martine Silberstein

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :