Chemin d'école : Marabout, bout'ficelle...

Publié le 22 Mai 2018

Amitiés enfantines

Chaque jour de la semaine, Maurice, Zoubir et Asma prennent le chemin de l'école.

L'un est hirsute, l'autre est rasé, Asma porte des tresses.

Oh ! Un chat ! Ils adorent les animaux. Ils parlent du film Belle et Sébastien et de la pub à la télé. 

L'un a peur du noir, le soir, seule une veilleuse et sa maman le rassurent.

L'autre adore aller au stade jouer au rugby.

Asma préfère les légos et ses petites voitures.

Maurice lit Alice au pays des merveilles parce qu'elle est belle, Alice !

Mais quand ils se fâchent se sont des: " Vat-en ! Voilà du boudin ! Menteur !" que l'on entend sur le trottoir, isthme entre école et maison.

Attention, une voiture arrive ! "Traverse au passage piéton" conseille Agnès, la mamie Nova.

Zoubir raconte son dernier match de hand-ball.

Asma l'histoire de la Cité d'or.

En passant devant la maternelle Maurice fait un bisous à Irma, sa petite soeur et la dépose à l'entrée.

Aujourd'hui, pas de bagarre, La cloche sonne, ils entrent.  

Chemin d'école : Marabout, bout'ficelle...

Attention aux merveilles que l'on peut trouver aux cités d'or, de par les animaux, les beaux cols de montagne. Cet endroit que l'on parcoure en ballon. Elle est belle l'amour que j'ai pour toi.

Texte écrit en atelier par Jérôme 

Chemin d'école : Marabout, bout'ficelle...

Il était une fois un petit garçon qui se promenait sur la montagne en Islande avec son animal. C'est Belle et Sébastien, un amour et un maître pour ces deux complices. Tout en se promenant il découvre un endroit étrange, un passage dans les entrailles de la montagne, une cité d'or. Sébastien, conscient de la valeur de l'or cria: "Vite, Belle, on part  dire à maman et mamie  ce qu'on a trouvé". Sur le chemin du retour il voit un chat qui jouait avec un ballon bizarre. Belle se met à aboyer en disant: "Attention, va-t-en ou je vais te manger". "Menteur dit le chat en miaulant". Belle et Sébastien arrivent enfin à la maison. A peine arrivés sa maman crie "A table ! Voilà du boudin!". 

Texte écrit en atelier par Philippe

Chemin d'école : Marabout, bout'ficelle...
Chemin d'école : Marabout, bout'ficelle...

Attention, aujourd'hui Maurice entre à l'école maternelle. Il a dormi toute la nuit avec la veilleuse. Tout le long du trajet il a chanté "Tiens, voilà du boudin !!!". Il était très triste de laisser ses animaux dont son chat "Menteur". Ce soir il va jouer au ballon au stade de rugby. Tout en faisant un dernier bisou d'amour  il lui dit : "Vat-en, mamie !" 

Texte écrite en atelier par Magali

Chemin d'école : Marabout, bout'ficelle...

Cette image me rappelle mon enfance et les journées que je passais à l'école. Mais toujours le réveil a été dur. En plus de ça je dois beaucoup marcher avec mes amis en pleine montagne où on croisait des animaux. Mais sur la route on pose des pièges pour attraper des oiseaux. On arrivant à l'école. J'ai été quelqu'un qui a une bonne mémoire mais j'avais du mal à rester à ma place et mon prof me disait "Arrête de bouger". Mais à la pause de midi on dépensait notre énergie en jouant au ballon et on riait bien. on reprenait l'école. je le souviens que je restais calme mais je pensais aux pièges qu'on avait posé. A la sortie on courait pour voir si on avait attrapé quelque chose. On allume un feu et on mange ce qu'on avait attrapé dans le joie et le partage. C'était une belle époque.

Texte écrit en atelier par Salim

Chemin d'école : Marabout, bout'ficelle...

C'est jeudi !

Je joue aux jeux de société, aux dominos en mangeant des chamalos. Après c'est l'heure du repas  avec ces affreux zaricots et la délicieuse île flottante à la meringue immaculée.

"Dis, maman, après la sieste, on pourra aller au zoo, voir les éléphants et les girafes ?" 

En attendant je couche ma poupée dans son landau et vais m'allonger. Je ne veux pas être en retard alors je ne dors pas. A moi, brebis, biche, lézard, et hippopotame ! Je ne veux même pas regarder Fanfan la Tulipe. Hihihip hourra ! On y va!

Je marche en équilibre sur le muret. Tourne la tête pour n pas voir cette maison que je crois hantée par Icham, un oisif doreur d'orifice. Auteur fanfaron et fantaisiste de différents livres, dit-on.

Le premier animal que j'aperçois est un joli renard des sables aux grandes oreilles qui regarde peureusement la neige de son enclos, cadeau du ciel.

Une fille devant moi chante une ritournelle : "Hisse et haut Santiano !"

Chemin d'école : Marabout, bout'ficelle...

A la télévision, beaucoup d'enfants jouaient à des jeux de société avec des chamalos à la bouche. Ils étaient heureux et nostalgiques à la fois. En effet, ils se rappelaient du Noël dernier avec ses guirlandes, si jolies et les cadeaux de leurs parents. 

Une petite fille se rappelait du landau qu'elle avait reçu et de la joie qu'elle avait éprouvé. Elle avait reçu aussi un affreux zoo et des dominos. Dans le zoo, un éléphant qui se balançait sur une toile d'araignée bavardait avec une brebis et une biche à côté d'un arbre.

Texte écrit en atelier par Marion 

Chemin d'école : Marabout, bout'ficelle...

Quand j'étais petit j'allais au zoo regarder les biches, les girafe et les brebis et quand nous étions fatigués, on s'affalait sur la pelouse pour manger des chamallows ! 

Arrivé l'hiver je me faisait une joie de regarder la neige tomber. J'étais heureux d'installer les guirlandes sur le balcon !

Pendant que les autres regardaient la tél, moi je jouais aux jeux de société.

Le lendemain nous ouvrons les cadeaux. Ma belle-sœur a eu un landau. Une ribambelle d'enfants se rue sous le sapin pour voir leurs cadeaux! Le printemps arrive, je suis nostalgique de ne plus voir la neige mais je suis heureux car dans quelques mois je vais pouvoir faire le lézard au soleil !

  Texte écrit en atelier par Hugo

Chemin d'école : Marabout, bout'ficelle...

La fête de Noël reste

Le moment que je préfère dans l'année avec mes parents c'est quand on découvrait l'arbre décoré avant la veillée de Noël ou, avec mes enfants qui ont toujours aimé ce moment chargé de cadeaux et de décorations qui les faisaient rêver.

Texte écrit en atelier par Lino

Chemin d'école : Marabout, bout'ficelle...

Noël était bientôt là. Le sapin était paré de toutes ces décorations: guirlandes et autres boules de Noël. 

La neige était là aussi. On pouvait voir à travers les vitres les enfants jouer. Ils se lançaient des boules de neige et, bientôt, le bonhomme serait totalement prêt. Une petite fille ajustait la carotte qui lui servait de nez.

Il était l'heure de rentrer au chaud. Après avoir ôté leurs vêtement mouillés, c'était le temps du chocolat chaud dans lequel on faisait fondre un chamalow. 

La télévision s'allumait rapidement et les enfants s'affalaient dans le canapé. La ritournelle retentissait et ils étaient tous captivés.Leur émission préférée commençait. La semaine d'avant le sujet était les brebis et les biches, mais cette fois comme pour les réchauffer, le thème abordé était la savane avec ses girafes, éléphants et hippopotames. Quand l'émission était terminée les enfants lézardaient près de la cheminée. C'était le temps des jeux de société et autres dominos. La nostalgie s'emparait d'eux. Les enfants rêvaient de leurs cadeaux, landau et chaîne hi-fi, oublier un instant le quotidien, ces retards, ces punitions et ces vaccins contre le tétanos. 

Ces moment où les parents excédés les appelaient "les affreux" parce qu'ils s'étaient cassé le bras en tombant de l'arbre sur lequel ils faisaient les équilibristes.

Texte écrit en atelier par Delphine

 

Chemin d'école : Marabout, bout'ficelle...

Lorsque j'étais une petite fille, mon père nous emmenait souvent au zoo. Quelle joie d'aller voir les girafes, les hippopotames, biches et brebis.

Nous étions une ribambelle d'enfants. Quand l'heure du goûter arrivait nous nous retrouvions affalés sous les arbres à manger des chamalows.  Nous étions tout simplement heureux.  

Je suis également nostalgique des fêtes de Noël. Nos jeux dans la neige les mains et le nez rougis par le froid. La décoration du sapin avec ces boules et ces guirlandes de toutes les couleurs. 

C'est affeux comme le temps est long lorsque l'on attend ses cadeaux. J'espère que le père Noël m'apportera mon landau.

Mais en attendant pour passer le temps nous regardons la télévision et faisons des parties de dominos à n'en plus finir !

Maman est en cuisine. Elle prépare une dinde accompagnée de haricots verts tout en fredonnant une ritournelle de mon enfance. Au dessert nous avons droit à une île flottante. Je salive d'avance. 

J'oubliais, dans une semaine je me fais vacciner contre le tétanos. Je n'ai pas trop compris pourquoi... trop immature. J'oublie vite, ce soir c'est Noël et il n'y a que ça qui compte.

Texte écrit en atelier par Rachida

Chemin d'école : Marabout, bout'ficelle...

Notre enfance se résume à plein de souvenirs. En particulier avec notre tante quand nous jouons aux jeux de société. 

Mon plaisir était aussi d'aller au zoo, de rester des heures en admiration devant ces grands êtres vivants au long cou que sont les girafes.

Lorsque nous rentrions du zoo, nous mangions des chamalows affalées dans le canapé devant la télévision. 

Tous ces petits moments passés en famille nous rendaient heureux.

Texte écrit en atelier par Marion

Chemin d'école : Marabout, bout'ficelle...

Rédigé par Martine Silberstein

Publié dans #Ateliers d'écriture adultes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :