Le réparateur est nul

Publié le 21 Avril 2017

Texte écrit en atelier par Fernando

Elle entre dans l'ascenseur et les portes se referment. A mille lieux de savoir que sa journée qui avait l'air simple deviendrait. L'ouverture de la porte de l'ascenseur qui était presque parfaitement neuve était un peu dure à l'ouverture ainsi qu'à la fermeture. Facile de voir que le réparateur était nul.

Ma journée super agréable qui devait être très simple finit par être dure pour finir un peu mieux, je l'espère. 

Conclusion : pas si facile que ça de jouer avec presque tous les mots, il faut rester ouvert d'esprit. Il ne faut pas être un zéro pour ne pas y arriver.

Le réparateur est nul

Rédigé par Martine Silberstein

Publié dans #Ateliers d'écriture adultes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :