L'Ardéchoise 2011, instantanés

Publié le 27 Mai 2014

Châtaigniers en fleurs. Euphorbe ou ellébore ? Odeur des foins, des fougères, des pins dorés au soleil. Oiseau siffleur ou marmotte ? C'est à s'y méprendre...

Les cerises, bijoux offert au cyclo passant.

Papy, presque cent ans, à vélo, parti sur l'Ardéchoise. Accroché par un semi-remorque, et c'est la chute ! Pour sûr, il reviendra l'année prochaine !

Les enfants, conduits par leur institutrice se relaient. Une demi-heure par classe. C'est la récré !

Un cyclo, une moustiquaire devant la bouche, ouverte.

Jeudi: Chier (Bas). Vendredi: Lacrotte. Et merde ! (je n'invente rien: ce sont des noms de village)

Grand Fred, par grand vent paravent, part avant.

Je roule à l'applaudimètre, porté par l'élan de tous. Nous roulons à l'énergie solaire et olienne.

Orage

Tiédeur de l'eau qui ruisselle sur la route. Pédaler dans l'eau. Pédalo. La pluie crépite sur mon dos, il pleut comme Pisse-Renard. Sous les arbres, un chat pelotonné sur un tronc attend la fin des hostilité.

Un arbre, déraciné, obstrue la route.

Les sommets se parent de foulards de brume.

Pourquoi, cette année, l'Ardéchoise a lieu au mois de novembre ? C'était tellement mieux en juin !

Après la pluie

Après la pluie

Rédigé par Martine Silberstein

Publié dans #Journal de voyage à vélo

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :