Publié le 9 Juin 2021

Monsieur Aragon s'assoupit dans son fauteuil, sous la chaleur cuisante de l'été, et il rêva …

 Lorsqu'il reprit conscience il se trouvait dans une cuisine des années 1970. Tout lui semblait futuriste, voire venu d'un autre monde.  Il observa différents trous dans le mur ... des prises. Je vais appeler des « prises » se dit-il dans son inconscient. Intrigué par sa nouvelle invention, il y a approcha ses doigts et il se prit un coup de jus, électrisant, statufiant.

 

Suite à une inondation l'électricité se propagea dans l'appartement électrisant les objets conducteurs les prises survoltées se mirent en service et Aragon pris un coup de jus.

 

 Patraque, à l'agonie même, il se dirigea du mieux qu'il put vers la chaise aux formes arrondies comme les alvéoles des ruches. En face de lui, accrocher fièrement sur le mur, la tête majestueuse d'un yak.

Audrey

Le secret d'Aragon

Dans la ville d'Athènes, en Grèce, il y avait sur une montagne une statue en pierre et autour de la statue se trouvaient des pierres. La statue prenait vie dans le ruisseau enneigé.

 

Dans la campagne en France

 

 Le robot était un succès mais interdit en France

 

Anthony

 

Le secret d'Aragon

En réalité, je n'ai jamais visité Albi. Mais heureusement la générosité de Martine m'a permis de découvrir un peu cette commune de sud-ouest de l'Hexagone grâce à sa carte postale reçue hier. J'ignore également le nombre d'habitants de la ville, alors je l’invente 100.000. Je suis peut-être complétement en dessous. Je ne suis pas une fanatique des boutiques, encore moins du lèche-vitrines.

 

 Cependant j'ai entendu dire que la ville d'Albi avait de nombreuses boutiques et que chacun pouvait trouver son bonheur.

 

Soudain, j'aperçois un petit canari d'un jaune très lumineux, il me rappelle un nom de famille russe, il y a en effet beaucoup de noms de famille d'oiseaux, j'ai même connu deux personnes qui avait baptisé leur start-up « birds ».

 

Anne

Le secret d'Aragon

 Tout se passa dans un théâtre dans les années 2000. Le thème était basé sur les Guignols. Il y avait un beau public qui était admiratif de la façon dont les comédiens s'exprimaient avec beaucoup de blagues. Le sol du parquet crépitait tellement le public était en rire. L'attitude des Guignols et des comédiens était triste car ce métier est malheureux pour certains.

 Yassine

Le secret d'Aragon

Le tailleur de pierre n’est point une statue

 lui taille sculpte

 la pierre la roche est un élément important

 il pourrait s'appeler Pierre

 mais en réalité rien n'est figé.

 

 Un fragment de pierre trouvé dans le cœur d'un menhir

 pourrait être mis sur un morceau de statuette

 

 il était caché

 Le Héron cendré

Aime les fables de Jean de La Fontaine

 tatillon la fille saute à cloche-pied

 observe la bouche en cœur

 noyée de bonheur

Sabrina

 

Le secret d'Aragon

La vie est une ligne continue. Des fois cette lignes fait des loopings, ils sont durs à passer. Parfois même elle se met à zigzaguer et à ce moment précis tout paraît irréel. On se laisse emporter par cette ligne et on en voit plus le bout. Jusqu'au jour où une main tendue nous rattrape et nous sors de cette spirale infernale. Elle est originale cette vie, mais c'est ainsi qu'est la vie 

Clara

Le secret d'Aragon

Le Sphinx renaît de ses cendres et prend son envol dans le ciel nuageux. Il est distrait par des oiseaux quand tout à coup un avion le percute. Avec la chaleur du Phénix les réacteurs prennent feu, et l'avion s'écrase.

Conclusion lorsque quelque chose n'est, une autre chose disparaît.

Texte non signé

Le secret d'Aragon

La statue est est au centre du Parc

tout autour, 4 bancs, un à chaque angle.

Au milieu, sur les pelouses, des enfants en liberté.

Tout à coup, l'un d'entre eux disparaît, il est parti se cacher.

Une quinte de toux le dénonce

ses amis se précipitèrent derrière l'arbre personne !

où est-il ?

Ma meilleure amie et moi sommes longtemps resté dans notre domaine notre cabane au moins une heure entière.

Martine

 

Le secret d'Aragon

Voir les commentaires

Rédigé par Martine Silberstein

Repost0

Publié le 24 Mai 2021

Crois au songe et à l'oubli 

Bien sage et qu'il l’envoie

alors que le soleil cogne sur les toits

Patrice

 

 

 

Centon toi-même !

Sa carte m'a permis de m'évader un court instant

Cette douce pluie jetée dans mes bras m'a emportée

L'eau, le ciel pur la chaleur et enfin le calme

Ont rempli mes bras d'une chaleur cuisante

 Sabrina

 

 

Centon toi-même !

Parfois au printemps

Rien ne va

Idéalement le seul souci est là

Nouveau rosier

Tulipe en fleur

Evidemment l'été approche

Marchant lentement

Petit à petit

Soleil et éclat s'installent

Sabrina

 

 

Centon toi-même !

Préparer l'été

Reprendre nos

Itinéraires de balade.

Nettoyer la maison de fond en comble ,

Trouver ce que l'on a perdu

Et jouer avec cette bille translucide.

Mélanger le terreau avec les graines

Puis regarder pousser les coquelicots

Sortir, courir, crier et danser

 Martine

 

 

 

Centon toi-même !

Rouge est l'amour

Comme un p'tit coquelicot mesdames 

Mais il n'est pas sage

Comme un p’tit coquelicot nouveau

Je n'ai jamais compris

Grand-chose … aux coquelicots

Ces pétales  comme fanés

Sitôt cueillis

Ces pétales si fins

Qu'à travers eux

Passe la lumière

Ces pétale rouge sang

Et c'est ce que j'aime

Cette délicatesse

Cette fraîcheur

Tel l'amour

Fragile et subtil 

Martine

 

 

Centon toi-même !

 

Cette belle après-midi à la montagne

Où tu t'es jeté dans mes bras

En me murmurant 

«Je ne t'abandonnerai pas »

 

Non signé

 

Centon toi-même !

 

Rêve de jeune fille

Souffle suspendu

En lisière de forêt

Rêves volés, envolés

Vers la porte ouverte au sommet

S'arrêter, regarder

Devant ces lampions colorés

Ces lampions de papier

Apportent une douce lumière

 à ce bal de printemps

Tous les espoirs sont permis

Devant la vie qui revient

 Martine

 

Centon toi-même !

 

Une corde brisée au doigt du guitariste

 et pourtant je vous dis que le bonheur existe

 oui le bonheur existe

 j'ai envie de vous mettre sur la piste

 et de vous compter sur ma liste

 adieu c'est triste

Serait-ce Grignan ? Serait-ce Pérouge ?

 Non ce n'est pas encore le midi !

 de midi donc j'ai tant envie

Anne

 

Centon toi-même !

 

Sur la mousse des nuages

Comme eux  si sage

je vous dis que le bonheur existe

Là je vous mets sur la piste

Et j'écris ton nom partout

Même tatoué sur mon cou

je vous dis que le bonheur existe

Adieu les temps tristes

Adieu les sanglots

Tout est beau

Autour de nous

Nous sommes amoureux 

Et cela se lit dans nos yeux

Nous partons bientôt dans la neige

Pour y retrouver nos amis

Qui sont d'une grande âme

Et devant eux déclarer notre flamme

Anne

 

Centon toi-même !

 

Si je touche cette boîte en bois

De haute futaie, un faon

S'arrête et regarde au plus fort de la forêt

Sous un ciel bleu sans nuage

Dans un champ de genêt coloré 

Une cabane en bois près d'une rivière forte

Les cœur brisé se reforment

Le printemps est enfin arrivé

 Aïchata

 

Centon toi-même !

Voir les commentaires

Rédigé par Martine Silberstein

Publié dans #Ateliers d'écriture adultes

Repost0

Publié le 9 Mai 2021

Recherche machine à coudre

Artiste et auteure recherche voisins/voisine accueillant 😊 pour mise à disposition gracieuse d'une machine à coudre industrielle/industrieuse solide pour réalisation d'un léporello composé de papier fort et de carton fin. Je fournis le fils. Contacter Hélène Laurenson au 06- 08- 44- 29- 46 ou  martine.laurenson@gmail.com

 

À helene.laurenson@gmail.com  de Daila.delobel@gmail.com

Bonjour Madame Laurenson. Je vous contacte au sujet de votre annonce de recherche de machine à coudre. Il se trouve que j'en ai une de disponible, assez solide. Si vous voulez me l'emprunter, envoyez-moi un mail pour me dire quand et à quelle heure cordialement. Madame Delebel. 

 

 

Bonjour je suis Jean-Gaël propriétaire d'un appartement sur Lyon. Je me permets de vous contacter car je vends mon appartement qui est meublé avec de possibles colocataires.

 Il dispose

 - une cuisine

- un wc

-  3 chambres

- une salle de bain (douche - baignoire)

- une salle à manger

-  un balcon

- une cave

À vendre pour 105 000 euros ou à louer pour 800 € par mois. 

Ll'appartement est tranquille pour vos moments intimes.

 Contacter au 06- 37- 21- 82- 29  ou jcornado@gmail.com

 

Hello les gars, je suis actuellement à la recherche d'un appartement meublé avec des colocataires, mon budget est limité mais est variable suivant les meubles. Peu importe l'arrondissement, je suis rond et rarement carré en permanence. (viens vivre à Lyon cherche colocataire). Patrice

 

Je vends mon véhicule qui vole dans l'air. 

Prix  900 000. 

Type de véhicule : Break

 Couleur :  Or

 boîte à vitesse :  manche à ballet

 carburant :  kérosène

 comprise :  cockpit

 kilométrage : 10 000

 Commentaires :  Bonjour, je vends mon véhicule qui vole dans le ciel. Très pratique à conduire je l'ai peu utilisé  (pas beaucoup de fois). Tout neuf, aucune rayure intérieure, Extérieur neuf, véhicule coloré avec une télécommande toutes option qui  change la couleur du véhicule ; une petite box avec une télécommande, poste Bluetooth,  petite télé.

Merci  de bien vouloir me contacter  au 05- 02- 31- 10- 95

 

Bonjour, je suis intéressée par votre véhicule volant. Cela fait plusieurs  semaines que  recherche un véhicule aussi peu coûteux. Vous pouvez me contacter pour effectuer la vente quand vous le voulez. Si vous avez d'autres questions à me poser vous pouvez m'envoyer un mail à sonia.patia@ gmail.com. Bonne journée à vous

 

 

Assouvir ses petits penchants particuliers

 Si vous êtes à la recherche de nouvelles expériences dans l'intimité de la couche, rendez-vous à la Pension des Mimosas, rue des Claudette et demandez sœur Eugénie. Jeux de rôles, fessée et autres en perspective. Rendez-vous nombreux dans un milieu sans à-priori pour prendre du plaisir. Discrétion garantie

 

 

Faiseuse-à- bébé pour jeune mère en difficulté

Propose ses services comme Faiseuse-à- bébé. Jeune femme de bonne condition, discrète, saura à donner de l'amour et une bonne éducation à votre enfant. Il pourra s'épanouir dans une jolie maison la campagne et s'endurcir en découvrant les travaux de la ferme. Seulement pour cent sous par jour. Répondre à cette annonce si vous êtes intéressée

Audrey

 

Pour acheter ou louer bien immobilier vous êtes à la bonne adresse !  16 rue Victor Hugo, téléphone :  05- 30- 66- 48- 30

Ouverture du local du lundi au samedi 8h30 12h30 et 14h30 17h30

Annonces immobilières :  Villas, logements étudiants, maisons, entrepôts, appartement.

 Prix à négocier. Possibilité de paiement :  chèque, carte bleue, prélèvement. 

Vous êtes la bienvenue !

 Julie

 

IPhone recherche téléphone portable chargeant bien sans souci de batterie avec chargeur de qualité 500 € à débattre appelez-moi au  06- 68- 27- 21- 98

 

Petite annonce :  urgent

 Je vends maison à rénover :  120 m²

Description : 3 chambres, balcon, couloir, deux WC, cuisine, cave

 pour plus d'information me contacter au  06- 60- 62-80- 90 ou par mail WW@ forero.fr

 

 Annonce urgente

Mon singe vient de disparaître, vu pour la dernière fois avant d'aller au travail vers 8h30  du matin.

 Description :  singe, petit, noir, très poilu, avec une tache marron. Svp si vous trouvez me contacter au 06- 60- 62-80- 90 Je donne récompense de 3000 € car il est très important pour moi.

Mayelin

Urgent

 Je recherche mon chat il est gros comme un éléphant il a 5 pattes et 3 têtes et 1aile  me contacter au 06-80- 15- 35- 50- 30 à Alville.

 Nathan

 

Je recherche plusieurs  choses dans ma vie :

Un appartement, un travail et un ami pour avancer dans ma vie.

 Un appartement pas trop loin

 Un travail pour être stable dans ma vie

 Un ami qui comprenne ma vie

Si vous êtes  intéressé merci de me contacter  04- 42- 26- 22- 30

Camille

 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine Silberstein

Publié dans #Ateliers d'écriture adultes

Repost0

Publié le 9 Mai 2021

La bonne route

 Jules  Yo les gars sava je vien vous récup aquel heure ?

 Émilie  Pour ma part 13h cela m'irait et toi Nat ?

 Nathan  Oui ça me dérange pas du tout et au fait t’as prévenu maman ?

 Émilie Oui ne t'inquiète pas  tout est fait

 Jules  Ok pas de souci je vous tiens au courant dès que je suis là !

Quelques minutes plus tard

 Jules Je suis là vous êtes où ?!!

 Émilie On t'attends devant la mairie  on n'a pas trop le temps !!

 Nathan Pas obligé de s'énerver Émilie

 Jules  Pas de quoi s'affoler Mme Émilie nous arrivons préparez-vous !

 Émilie Ouais ok d'accord dépêchez-vous car j'ai un concert dans 3 heures !!

 Jules Et tu nous ferai pas une démo en avant-première ?

 Nathan Oui pourquoi pas

 Émilie Allez juste pour vous je fais une exception avec plaisir

 Yassine

 

Un matin de pluie, un routier qui se prénommait Jules. Il transporte des boissons pour les supermarchés il faisait ses livraisons sur Annecy. Mais cette fois-ci il devait se rendre à Chambéry. Il prit l'autoroute pour s'y rendre. Après 2h de route, il devait faire une pause. Donc il s'arrêta sur l'aire de repos. Deux jeunes ados qui habitaient à Chambéry, devaient, pour Émilie une violoniste et animatrice aller faire un concert et son ami lui se prénommait Nathan, il allait faire le ménage dans une maison familiale de vacances. Donc ils voient Jules le routier et lui demandent s'il pourrait les amener à leur destination

 Bonjour Monsieur le routier, est-ce que c'est possible de nous amener à Rozier et Saint-Enimie, moi je suis animatrice et violoniste et je dois faire un concert à Rozier.

Et moi je me présente c'est Nathan et je dois aller faire le ménage dans une maison familiale de Saint-Enimie..

 Et moi c'est Jules, je suis routier. Allez je crois que c'est votre jour de chance les les ados je vous emmène montez.

Antony

 

La dispute

 Rendez-vous sur le parking de l'autoroute

 Émilie
Oh voilà Jules.

 Nathan Ah oui un camion rouge !

 Jules Bonjour !  Vous êtes Émilie et Nathan ?

En choeur Oui !

Et moi c'est Jules. Où sont vos bagages ?

N Moi j'ai juste ce sac sac à dos et une valise.

E Et moi cette valise est mon violon.

J Ah, vous êtes musicienne ?

Oui, c'est ma passion.

 Heureusement que je n'ai pas une petite Fiat ! Allez montez !

N C'est que l'on part pour plusieurs mois, c'est pour ça que l'on est chargés …

Vous partez faire quoi  ?

 Les saisons !

Moi je suis animatrice.

Et moi je fais le ménage.

Vous êtes frère et sœur, il y a comme un air de famille !

 En choeur Normal, on est jumeaux …

 Allez, montez !

Oh, c'est haut !  Vous transporter quoi ?

Des boissons, pour les supermarchés. J'ai mis la clim, ça va, pas trop froid ?

 Oh non, ça fait du bien il faisait chaud sur ce parking.

Vous voulez boire un truc ?  j'ai récupéré un pack de jus, ils étaient percés.

Ce n'est pas de refus !

Allez, mettez-vous à votre aise, c'est parti ! Je m'arrête pour livrer en route, ça ne vous dérange pas trop ?  C'est juste en face de la sortie d'autoroute. 

 Il fallait le dire sur l'annonce de blablacar !  Vous allez vous arrêter  souvent comme ça ? ça nous fait arriver à quelle heure ?

 À 18h environ ce soir il y a pas de bouchon ce qui m'étonnerait à cette heure-ci sur la sur cette route étroite où on va arriver c'est toujours bouché.

C'est quoi cette histoire Monsieur ?

 Ben, si vous n'êtes pas content, je vous descends à la prochaine station-service vous n'aurez qu'à faire du stop mes cocos.

T’en penses quoi, toi, Nathan ?

Ben si il faut encore trouver quelqu'un ça risque d'être long je sais pas.  bon d'accord il est pas correct le gars on descend.

Voilà c'est là , allez ouste déguerpissez ! Voilà vos sacs et vos valises.

Allez bye !

Il s'en va.

 Ouf, débarrassé !

 Merde !  mon violon, le salaud s'est barré avec mon violon !

 Martine

 

Bonjour dit Émilie.

 Bonjour dit Jules installez-vous !

 Bonjour termina Nathan.

Le camion démarra aussitôt.

 Alors comme ça vous faites du stop ? C'est votre première fois ?

 Oui c'est notre première fois, Émilie n'était pas vraiment pour mais je l'ai convaincue. Au début, elle avait vraiment peur.

 N'importe quoi !  Tu dis n'importe quoi !

 Le couple se chamailla jusqu'à point d'heure sur tout et rien ; jusqu'au ras-le-bol du chauffeur    qui  les  jeta après 2h de débats  incessants.

 Une fois le camion loin, et débarrassé de tout problème, les deux tourtereaux se rendirent compte qu'ils avaient fait une énorme boulette. Il était sur une aire d'autoroute avec peu de passage.

 Tu as vu où on en est à cause de toi ?! Tout est toujours de ta faute Nathan !  Je savais que j'aurais dû demander le divorce …

 Oui oui bien sûr !  madame se plaint et ça nous met dans la merde  !  Bravo hein !

 Émilie essayant de rassembler le plus d'affaires possible pour elle-même se rendit compte que son violon n'était plus avec eux.

 Le violon !!  Il n'est plus là Nathan !!

 Aau même moment le routier pendant une pause, vit le fameux violon. Il ouvrit le caisson, constata que c'était bel et bien le violon, un beau  des années 80-90. Il le rangea au fond de son camion tout en haussant les épaules puis repris la route sans se poser de question.

Non signé

 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine Silberstein

Publié dans #Ateliers d'écriture adultes

Repost0

Publié le 24 Avril 2021

Quelques lignes... de coke ou d'écriture

 

Entre les deux, que choisir ? Moi j'ai choisi, ce sera l'écriture.

 

Prise de notes ou prise de tête, le matin ou le soir j'aime écrire.

 

Chez moi, en atelier, sur une table ou dans mon lit, j'aime écrire.

 

Au stylo, au crayon de bois, à la plume ou sur mon clavier, jamais écrire

 

Mais écrire quoi ? Des sentiments ? Mes douleurs au ventre ? Les cheveux qui poussent ?

 

Des histoires vraies ou inventé par mon cerveau en ébullition, un grain de magie. Des histoires qui n'existent nulle part, même dans mon portable ou à la télé.

 

Dans tous les cas, un minimum de concentration est nécessaire quand il s'agit de quitter le brouillon pour passer à l'écriture du texte

 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine Silberstein

Publié dans #Textes personnels

Repost0

Publié le 22 Avril 2021

Un livre dont je suis l'une des auteurs

Voir les commentaires

Rédigé par Martine Silberstein

Repost0

Publié le 15 Avril 2021

Inventaire des choses qui…

à la manière de Sei Shonagon, femme japonaise du XIe siècle

Dame Sei Shōnagon est une femme de lettres japonaise, une dame d'honneur intime de l'impératrice Sadako. Elle a a écrit dans les premières années du XIe siècle, au moment de la plus haute splendeur de la civilisation de Heian, au moment où Kyôto s'appelait Heiankyô, c'est-à-dire « Capitale de la Paix.

Après la mort en couches de l'impératrice Sadako (1000), nous n'avons aucun détail sur sa vie, mais on estime que ses Notes de chevet ont été achevées entre 1001 et 1010.

Son livre, est considéré comme une des œuvres majeures de la littérature japonaise et mondiale et parfois comme la première forme romancée qui appartient au genre nommé Zoui Hitsou, littéralement "au courant du pinceau" et s'intitule Notes de chevet (Makura no sōshi) ou, "les Notes de l'oreiller", un texte inclassable, annonçant, dans la littérature « moderne », le fragment. Il inaugure un genre nouveau, une sorte de journal qui mélange anecdotes et réflexions où l'auteur donne libre cours à son esprit. C'est une collection de listes, de poésies, de complaintes et d'observations des notes se composant, sans plan ni méthode, de pensées, de remarques impromptues et d'images saisies sur le vif glanées tout au long de son séjour à la cour.


L'auteur, au fil des pages, met son cœur et son âme à nu, à travers de réflexions plaisantes ou sérieuses, d'aveux naïfs et de paysages poétiques... Des documents aujourd'hui inestimables qui nous racontent en des termes doux et subtils. Tantôt poétiques, tantôt vives, les remarques de Dame Shônagon émeuvent par leur simplicité et leur richesse... Subtils jeux de mots et paysages aux pinceaux habillent délicatement le récit et le parent d'or fin...Jamais démarche n'a été plus délicate, jamais mot plus juste... tout l'art du Zoui Hitsou se dévoile au travers de pensées spontanées et délicatement posées sur papier par l'un des plus illustres écrivains féminin du Japon.

 

Elle est également connue pour sa rivalité avec sa contemporaine Murasaki Shikibu, auteure du Dit du Genji. Son Makura no sōshi (Notes de chevet) constitue avec le Dit du Genji (Genji monogatari) l'un des chefs-d'œuvre de la littérature de l'époque Heian (IXe-XIIe siècles). 

 

Choses qui font battre le cœur
Des moineaux qui nourrissent leurs petits.
Passer devant un endroit où l’on fait jouer de petits enfants.
Se coucher seule dans une chambre délicieusement parfumée. 
S’apercevoir que son miroir de Chine est un peu terni. 
Se laver les cheveux, faire sa toilette, et mettre des habits tout embaumés de parfum. Même quand personne ne vous voit, on se sent heureuse du fond du cœur. 
Une nuit où l’on attend quelqu’un. Tout à coup, on est surpris par le bruit de l’averse que le vent jette contre la maison.

 

Choses qui font naître un doux souvenir du passé
Les roses trémières desséchées. 
Les objets qui servirent à la fête des poupées. 
Un jour de pluie, où l’on s’ennuie, on retrouve les lettres d’un homme jadis aimé. 
Une nuit où la lune est claire.

 

Choses qui remplissent d’angoisse
Regarder les courses de chevaux. 
Tordre un cordon de papier, pour attacher ses cheveux. 
Avoir des parents ou des amis malades, et les trouver changés. À plus forte raison, quand règne une épidémie, on en a une telle inquiétude qu’on ne pense à rien d’autre. 
Ou bien un petit enfant qui ne parle pas encore se met à pleurer, ne boit pas son lait, et crie très longtemps, sans s’arrêter, même quand la nourrice le prend dans ses bras. 
Quand une personne que l’on déteste s’approche de vous, on ressent, de même, un trouble indicible.

 

Choses qui ne servent plus à rien, mais qui rappellent le passé
Une natte à fleurs, vieille, et dont les bords usés sont en lambeaux.
Un paravent dont le papier, orné d’une peinture chinoise, est abîmé. 
Un pin desséché, auquel s’accroche la glycine. 
Une jupe d’apparat blanche, dont les dessins imprimés, bleu foncé, ont changé de couleur.
Un peintre dont la vue s’obscurcit.
Dans le jardin d’une jolie maison, un incendie a brûlé les arbres. L’étang avait d’abord gardé son aspect primitif mais il a été envahi par les lentilles d’eau, les herbes aquatiques.

 

Choses élégantes

Sur un gilet violet clair, une veste blanche. Les petits des canards. Dans un bol de métal neuf, on a mis du sirop de liane, avec de la glace pilée. Un rosaire en cristal de roche. De la neige tombée sur les fleurs des glycines et des pruniers Un très joli bébé qui mange des fraises.

 

Choses qui ont un aspect sale

 L’envers d’une broderie. L’intérieur de l’oreille d’un chat. Une foule de rats, dont le poil n’est pas encore poussé, qui sortent du nid tout grouillants. Les points des coutures, à l’envers d’un vêtement de fourrure qu’on n’a pas encore doublé. Quand il fait sombre dans un endroit qui ne semble pas particulièrement propre. Une femme qui n’est pas très jolie, et qui a une foule d’enfants, dont elle prend soin. Lorsqu’une femme qu’il n’aime pas très profondément tombe malade et languit longtemps, un homme, en son cœur, doit s’en sentir dégoûté.

 

* Un trésor nappé d'or blanc... Doux et fluide comme une simple feuille de papier sur laquelle s'évaporerait nos idées...


*Un éventail chauve-souris : éventail d'été, souvent sorti pour les fêtes

 

*La fleur du poirier est la chose la plus vulgaire et la plus déplaisante qui soit au monde. On ne la garde pas volontiers près des yeux, et l'on ne se sert pas d'un rameau de poirier pour y attacher même un futile billet. Quand on voit le visage d'une femme qui manque d'attrait, c'est à la fleur de poirier qu'on l'assimile, et, en vérité, à cause de sa couleur, cette fleur paraît sans agrément.

 

*Le Censeur [sous-chef des chambellans] (…) affirme souvent : « Même si une femme avait les yeux en long dans le visage, des sourcils lui couvrant le front, et un nez écarté en travers, je pense qu'on pourrait l'aimer si elle avait la bouche bien faite, le dessous du menton et le cou jolis, et si elle n'avait pas une vilaine voix ».

 

*C'est très détestable lorsqu'un jeune homme bien né appelle une personne d'un rang inférieur en disant le nom de cette femme comme une chose dont il a l'habitude. Même s'il connaît ce nom, il convient qu'il le prononce comme s'il avait oublié, par mégarde, la moitié des syllabes.

 

*Toute la nuit, nous entendons marcher, devant les chambres, des gens chaussés de souliers. De temps en temps, les pas s'arrêtent : on frappe à quelque porte, d'un doigt seulement, et il est amusant de se dire que malgré cela, la dame qui habite cette chambre a bien reconnu tout de suite, à sa manière de frapper, celui qui est là. Parfois, les coups durent très longtemps, et pourtant la dame garde le silence. L'homme pense sans doute qu'elle est endormie. Elle en a du regret ; le bruit d'un corps qui bouge quelque peu, le bruissement d'une étoffe font savoir au visiteur ce qui en est. La dame entend distinctement agiter son éventail.

 

*Quand le Capitaine sous-chef des chambellans arriva, j'ouvris la demi-jalousie de la face orientale, et je le priai d'approcher. Il s'avança, magnifique, portant un manteau de cour d'une superbe couleur de cerisier, avec une doublure dont la nuance et le lustre avaient un charme indicible. Sur son pantalon à lacets, couleur de vigne très foncée, on voyait, brodées çà et là, des branches de glycine, plus grandes que nature. La teinte et l'éclat de son vêtement de dessous écarlate paraissaient splendides, et, dessous encore, de nombreux vêtements blancs et violet clair étaient mis l'un sur l'autre.

 

*L'Empereur possédait une flûte appelée « Non, je ne l'échangerai pas ». Aux instruments qui appartiennent au Souverain, aux harpes, aux flûtes, à tous, on a donné des noms étranges. Pour les guitares, on les appelle par exemple : « Au-dessus du mystère », « Le pâturage des chevaux », « Le dessus du puits », « Le pont sur la rivière Wei », « Sans nom ». Les harpes japonaises se nomment : « L'œil mourant », « La chaudière à sel », « Les deux percées ». J'ai entendu aussi des noms tels que «(...) « Le petit dragon d'eau », (…), « Un coup sur un clou », « Deux feuilles »...

 

  •  Lire Prévert page 205 : inventaire

 

  • Tout c'qu'est dégueulasse porte un joli nom d’Alain Leprest

Tout c'qu'est dégueulasse porte un joli nom

Amoco Cadiz, amanite, Sahel
Chrysanthème, canine, morsure, varicelle
Mygale, tarentule, épine, porte-avions
Tout c'qu'est dégueulasse porte un joli nom

Fourmilière, aiguille, acide et calice
Le Chemin des Dames, cercueil, cicatrice
Cyclone, ouragan, camisole, typhon
Tout c'qu'est dégueulasse porte un joli nom

Guillotine, cirrhose, nuit blanche, les Baumettes
Mirador, Stasi, syphon, baïonnette
Fleury-Mérogis, la rue Lauriston
Tout c'qu'est dégueulasse porte un joli nom

Amygdale, pavot, vérole, aspirine
Ecchymose, ortie, sanglot, carabine
Carmélite, javel, cobra, Charenton
Tout c'qu'est dégueulasse porte un joli nom

Camora, péplum, cyanure, mafioso
Tien-An-Men, amen, rasoir et ciseau
Ostie, Vatican, Jean-Marie, mormon
Tout c'qu'est dégueulasse porte un joli nom

Picador, arène, dollar et cédille
Ouragan, menotte, acide, Tchernobyl
Atome et neutron, neurone et citron

Et toi, c'est quoi ton p'tit nom?

 

Les Petits Riens qui font du bien et qui ne coûtent rien de Philippe Bertrand et Elisabeth Brami

 

Sentir l'odeur du pain grillé le matin, faire un concours de grimace devant la glace, lécher un plat, surtout après la préparation d'un gâteau au chocolat, se gratter quand ça vous gratte, respirer le parfum d'un livre neuf, sucer un noyau de cerise puis le cracher le plus loin possible, inventer des mots et des phrases dans des langues qui n'existent pas…

  • Atelier d’écriture :Choses qui, à la manière de Sei Shônagon

Lire un ou plusieurs exemples de listes de Sei Shônagon.

Ecrire un titre de liste sur une feuille vierge, puis un premier élément de cette liste. Par exemple : Choses qui me font lever le matin La faim

Faire passer la liste à sa ou son voisin de droite, qui rajoute un élément à la liste, en fonction de son titre. « L’envie de découvrir ce que la journée me réserve. » Faire à nouveau passer la liste à droite, autant de fois que voulu. (Si 6-8 participants, la liste peut tourner jusqu’à revenir à celle ou celui qui l’a initiée, qui la clôture alors avec un dernier élément.)

Autres exemples de listes

• Choses que l'on entend parfois avec plus d'émotion qu'à l'ordinaire

 • Choses particulières • Choses désolantes

 • Choses dont on néglige souvent la fin

 • Choses qui font naître un doux souvenir du passé

 • Choses qui égayent le cœur

 • Choses qui ne s'accordent pas

 • Choses rares

 • Choses qu'il ne valait pas la peine de faire

 • Choses dont on n'a aucun regret

 • Choses qui paraissent agréables

 • Choses qui semblent éveiller la mélancolie

 • Choses splendides

 • Choses qui frappent de stupeur

 • Choses qui sont loin du terme

 • Choses qui perdent à être peintes

 • Choses qui gagnent à être peintes (ou photographiées)

 • Choses qui émeuvent profondément

 • Choses qui donnent une impression de chaleur

 • Choses sans valeur

 • Choses qui emplissent l'âme de tristesse

 • Choses qui distraient dans les moments d'ennui

 • Choses qui sont les plus belles du monde

 • Choses effrayantes

 • Choses qui semblent pures

 • Choses ravissantes

 • Choses sans retenue

 • Choses dont le nom est effrayant

 • Choses enviables

 • Choses que l'on a grande hâte de voir, ou d'entendre

 • Choses qui ne servent plus à rien, mais qui rappellent le passé

 • Choses qui sont éloignées, bien que proches

 • Choses tumultueuses

 • Choses négligées

 • Choses qui ne font que passer

 • Choses qui donnent confiance

 • Choses qui rendent heureux

 • Choses vénérables et précieuses

 • Choses auxquelles on ne peut s'abandonner

 • Choses désagréables

 • Choses difficiles à dire

  • Choses qui font rire
  • Choses qui me mettent en colère
  • Choses qui doivent être courtes
  • Choses qui ne font que passer
  • Choses désolantes

 

 

Inventaire

Choses qui me mettent en colère

 Le manque de respect

 Être mal réveillé

 Quand je me réveille et que l'on veut rigoler avec moi

 Avoir de gros coups de soleil

 Avoir mal à la tête

 Ne pas pouvoir faire ce que je veux

 Me demander une chose à faire alors que je suis fatigué

 

 

 Je vais vous raconter une journée type

Ma journée commence

Je me réveille, mais très mal, avec un mal de tête énorme.

Je vais dans mon salon lorsqu'on veut rigoler avec moi mais je ne calcule pas ; je décide d'aller bronzer mais j'ai beau mettre de la crème solaire cela ne change pas, je décide de rentrer avec j’ai de gros coups de soleil.

Je prends ma douche pour essayer d'oublier la grosse tache rouge sur mon dos, je me pose sur mon lit lorsqu'on me demande de descendre prendre les sacs de courses ce qui m'énerve, je ne peux pas faire ce que je veux ici !!!

 Yassine

Inventaire

 Choses qui font rire

 

 Faire des blagues avec les copains

 Regarder des sketches

 Voir une coupe de cheveux ratée

 Les quiproquos tendancieux

 Des scènes comiques dans des livres

 Les bêtises des enfants/ des animaux

 Les choses que l'on est seul à comprendre

 

 Faire des blagues avec ses copains

 

 Être assis, sur un banc durant des heures et discuter de tout et de rien, de sujets politiques, polémiques, et malgré tout, ne pas s'empêcher de faire rire la galerie pour détendre l'atmosphère.

 

 Être assis, autour d'un kebab et rire de la sauce blanche qu'on a autour de la bouche.

 

Ou être assis autour d'un jeu de société, dont le but est de faire les blagues les plus politiquement incorrectes ou cochonnes pour gagner.

 

 Être assis, sur un siège, et regarder ses camarades et ne pouvoir tenir le fou rire que vous et vos compagnons avaient parce que les sketches qui se jouent devant vous sont incroyablement hilarants.

 

Ou, rire à gorge déployée, de quelque chose de mystérieux pour les autres, les laissant sur le carreau, rajoutant un élément comique en plus pour vous faire rire

 

 Être allongé sur son lit, et se tortille parce que les lignes que nous dévorons sont drôlissimes.

 

 Audrey

Inventaire

 Choses qui font passer le temps

 

 Les amis

 La télévision

 La console

 Le téléphone

 Internet

 Une fenêtre

 Les jeux de société

 Une feuille avec un crayon (dessin ou écriture)

 L’ordinateur

 Faire la fête

 Créer quelque chose d'artistique (peinture, sculpture, etc ... )

 

 Ce n'est pas parce que l’on  «s'occupe » que l'on ne s'ennuie pas , c'est sûr que l'on a pensé   «cassé » l'ennui en jouant à la console ou en se perdant sur internet sur des sites douteux, pour ma part, l'ennui arrive avec la solitude :  on s'ennuie très rarement avec nos amis.

Patrice

 

Inventaire

Choses qui ne font que passer

Le vent

La jeunesse

Les voitures

Les fleurs de cerisier

Une boule de glace à la vanille

Une bouteille de vin et quelques amis autour

Une belle coupe de cheveux

 

 Au printemps, qu'il est agréable de se promener au milieu des vergers. Pommiers, cerisiers, poiriers, ou, plus au sud, amandiers.

 

 Et quel plaisir quand, tout à coup, le le vent fou souffle en bourrasques et jette sur nous les confettis blancs, roses pâles, ou roses plus soutenus, couvrant le sol d'une neige surprenante pour la saison.

 

 Quel plaisir aussi de s'imaginer, à l’été, levant une main vers les branches et de cueillir, de ci, de là, des pendants d’oreille rouge vif, et de croquer dans le fruit juteux et rafraîchissant.

 

Et à l'automne, galas rouges, goldens jaunes, poires légèrement roses ou amande vert pâle. Et quel plaisir, entre deux galets de casser la coquille ovale parsemée de petits trous, de découvrir l'amande recouverte d'une peau brune, l’épluchers et enfin croquer le fruit couleur ivoire.

 

Martine

Inventaire

Choses rares

 

 Une aurore boréale

 Une éclipse lunaire

 Un arc-en-ciel

 Le solstice d'été

 

 Nils

Inventaire

 

Choses qui ne valaient pas la peine d'être faite

 

 S’habiller avec une veste légère et des sandales, quand tout à coup il se met à pleuvoir à verse

 

Confectionner un bon repas et la personne téléphone qu'elle ne vient pas

 

 Bien se coiffer le matin et le vent souffle en bourrasques

 

 Préparer une réunion mais elle est annulée au dernier moment

 

Se faire belle pour son amoureux mais il ne vient pas

 

 

Ce matin, le ciel est d'un bleu pur et j'ai envie de printemps, de renouveau. Je prends rendez-vous chez le coiffeur car mes cheveux ont poussé, ils sont trop longs !  Bref ils ont besoin d'une petite coupe.

 

Le lendemain, je me lève, le ciel est bleu, il fait beau. Après le déjeuner, je me rends chez le coiffeur.

 

Peu à peu je vois, à travers la vitrine, le vent se lever

 

Christine me lave la tête

 

Les nuages s'amoncellent

 

Elle prend ses ciseaux

 

Les nuées sont de plus en plus nombreuses

 

Elle prend mèches après mèche

 

Le vent ne faiblit pas

 

Elle a fini de les couper

 

Le ciel est maintenant très sombre

 

Elle me coiffe doucement

 

Le ciel est noir maintenant

 

Le joli balayage prend forme

 

De brusques bourrasques balaient l’horizon

 

Elle enlève le tablier époussette tous les cheveux

 

Plus un coin de ciel bleu

 

Je me lève je paye je sors

 

Des cataractes d'eau ruinent tout le travail de Christine

Inventaire

Choses qui font naître un doux souvenir du passé

 

De l’herbe mouillée fraîchement coupée me renvoyant en été, quand la campagne m’entourais et que je pouvais me baigner dans le lac d’à côté.

 

Des « bonbons soucoupe », lors de l’anniversaire des copains, c’était notre sucrerie préférée.

 

Un déguisement de carnaval, quand j’étais à l’hôpital, le temps d’une journée j’inversais les rôles, et en infirmière je m’étais transformée.

 

Des moutons et des oies, me rappelle mes vacances passées dans une grande ferme, où chaque jour nous allions nous occuper des oies et des moutons.

 

L’odeur de la barbe à papa, comme dans les foires ou les parcs d’attraction, comment ne pas résister à cette douceur sucrée.

 

Les photos d’antan, où nous étions encore enfants, où mes frères étaient bien moins grands que maintenant.

 

Une table apprêtée pour le petit déjeuner, comme quand nous habitions tous ensemble, avant que le temps nous sépare et nous fasse continuer notre vie à part.

 

 Clara

 

Inventaire

 Choses qui gagnent à être peintes ou photographiées

 Un tonneau de vin

Un alcool qui tue 

Un incendie en rafale

Un jet d'eau

Des nuages 

La pluie, et l'ouragan

Le sol défiguré

Les plantes carnivores

Un arbre ancien à qui on rend hommage

Un homme amoureux de son arbre à anges

Un homme et un arbre oublié isolé

 

Un enfant marche sur le sol comme un éléphant, il n'a rien oublié de son arbre qui le protégeait. L'arbre qu'on dit ses branches jusqu'à toucher le petit enfant. Il pose sa main sur la branche puis tous les deux se regardent avec un joli sourire, l'arbre pose sa main au cœur de l'enfant et disparu comme un chien qu'on a abandonné.

 

L'enfant traverse des vallées dangereuses puis s’écroula. L'enfant pense qu'il est mort comme un cafard, et soudain une lumière le réveille.

 

Cette lumière apparaît ; son ombre le prend dans ses bras comme une maman qui retrouve son fils.

 

 Nathan

Inventaire

  Choses qui ne s'accordent pas 

 

L'eau et l'électricité

L’alcool et les médicaments

Le cœur et l'angoisse

Le feu et l'essence 

 

Respirer l'air marin me réjouit le cœur. J'écoute les oiseaux chantent et qui calme mon esprit. C'est un plaisir de découvrir la nature, j'en profite pour être plus sereine.

 

 Julie

 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine Silberstein

Repost0

Publié le 11 Avril 2021

Vendredi 19h

Cocomment ça faut que je rentre ? La bagatelle n'a pas encore commencé, on est tous là, et la cocotte-minute est encore plus en ébullition qu'un platiste qui aurait pris trop de poudre.  Si la connerie était du sucre je leur souhaite de ne pas avoir de diabète.

Je suis peut-être fou, mais reste lucide. C'est râpé ce week-end tombe à plat, encore une minute et là je me casse même si je dois y aller à coup de fouet pour dégager la sortie.

J'ai des trucs importants à faire cet été.

Patrice

 

 

 

A table !

Il y avait là une belle brochette d'invités. Toune et ses bijoux.  Un gangster un peu louche. Le meunier sa femme et leur bébé, Mimosa. Omar, mon copain marocain. Nicky le barbier. Et enfin Coco l'éternel ronchon.

 

Évidemment il y avait des asticots dans la salade sans sel ni poivre ce qui provoqua un début de rixe, vite éteinte grâce à la diplomatie de Toune.

 

Pui vint le plat principal, il aurait dû être accompagné de Côtes-du-Rhône, mais faute de tire-bouchon on a bu de l'eau, c'était le fameux lapin en jardinière sauf que le lapin était une poule, présentée dans une vieille marmite. Et François de serrer des louches à tout le monde, il était tellement fier de son plat ! Le curry relevait agréablement cette petite volaille entourée d'oignons  caraméliser à souhait dans un peu de beurre et d'huile d'olive. Sa femme en avait encore les larmes aux yeux tant elle avait pleuré d'avoir  éplucher  tous ces jolis amaryllidaceae blancs. Son mari nous dit que cette recette vient d’Inde  où elle est présentée avec des œufs.

 

Le seul fromage qu'il y avait, c'est Max qu'il avait apporté un beau morceau de gruyère, sans doute volé chez le crémier. Avec tous ces trous il aurait largement pu s'échapper de Clairvaux s' il y avait encore été enfermé. 

 

Coco, lui, avait fait une tarte aux pommes sucrées  et dorées présentée sur un lit de compote.

 

Le rituel café à la fin fut le bienvenu pour remettre les idées de chacun en place. C'est Nicky qui l'avait fait à sa manière, avec un peu de crème fouettée dessus. Il réconcilia tout le monde.

 

Le soir on remis ça, homard au barbecue légèrement safranée, jaune-orangé, préparé par Omar bien sûr.  Une souche fut démembrée et brûlée dans le demi-tonneau qu’il avait bricolé. Coco mangeait  sans fourchette, avec ses doigts. Le décapode était accompagné de pâtes.

Voir les commentaires

Rédigé par Martine Silberstein

Repost0

Publié le 7 Avril 2021

Il existe un héros des temps modernes, du nom de Nicky Larson. Notre chevalier servant était en bien mauvaise posture. Ce dernier tombait d'une falaise vertigineuse. Ainsi allait se terminer sa vie. Sans avoir pu, au moins une fois, satisfaire son coucou avec une jolie demoiselle et continuer de protéger Laura et de l'aimer passionnément dans le plus grand silence. Alors qu'ils attendaient, les yeux fermés, de sentir la roche percuter son crâne ;  il n'en fut rien. Entrouvrant un œil, il s'étonna d'être enfermé à l'intérieur d'une bulle, survolant l'océan. Face à lui se trouvait une merveilleuse créature antique :

  • « Je suis Aphrodite des poissons, je suis impressionné par toi, mortel. J'ai donc décidé que ton heure n'était pas venue. Que puis-je faire pour toi ? »
  • « Un gros câlin pour réconforter un homme qui failli mourir » dit-il en lui sautant dessus. Nicky câlina la jeune femme, sa longue chevelure bleutée, passant ses mains le long du tissu qui recouvrait son corps. Puis, il tomba sur quelque chose.
  • « Oh non !  Un androgyne ! » hurla Nicky en se réveillant dans un lit
  • « Mais c'est pas vrai quand est-ce que ma chance va tourner ?! »  se lamenta t-il.
  • « Tu ne vas pas te taire, oui ?! » le disputer Laura, l’asommante avec un maillet d'une tonne.
  •  
  • Audrey 
Poisson d'avril !

Bonjour je me présente je suis de la famille des poissons. Cela fait longtemps que je ne nage plus dans la nature mais dans cette piscine. Je me retrouve dans l'obligation du coup de porter un masque à gaz à cause du chlore, la seule solution pour moi de m'en aller d'ici et de rejoindre ma famille, serait de parcourir le labyrinthe de la tuyauterie du filtre de la piscine :  il se trouverait au bout une gemme  qui date de l'antiquité et qui permettrait de rejoindre immédiatement les gens qu'on aime. Je vais tenter le coup.

Patrice

Poisson d'avril !

Je me souviens quand on était en vacances à Bormes-les-Mimosas ou au Portugal, en famille, j'ai été à Port-Cros, nager avec les palmes. On avait vu de gros poissons, énormes. L'eau était claire. Ensuite avec un ami nous avons fait de la plongée sous-marine. Cet ami était venu me rejoindre à la plage en famille. Et il est venu à l'appartement manger et se baigner.

Camille

Poisson d'avril !

Dans le lit de la rivière Linux et Damien, deux truites vives aux couleurs brillantes nageaient en chœur. Elles avaient été capturése puis relâchées par un pitre nommé Pita, un pilote nerveux comme une pile, bouillant comme un taureau ce qui s’s'expliquait par son large thorax et des ligaments noueux. Il préférait en effet photographier ces gracieux poisson que les cuire au barbecue à côté d'une piscine décorée d'un toboggan rouge, que de toute façon il ne possède pas. L'eau, il a préféré vive, courant sur les galets plutôt que morte, enfermée dans un cube puant le chlore toxique. Il parcourait ainsi des kilomètres le long de ce cours d'eau sans pollution, chaque week-end, réfléchissant à son projet de rénovation de la cathédrale de Paris endommagé par les flammes. Ce projet avait un prix exorbitant mais Danone était d'accord pour le financier à 50 % …  restait à trouver le reste.

 Martine

Poisson d'avril !

Phosphène, le Fabuleux poisson fossiles phobique :  il fallait qu'il se trouve en famille afin de fileter. Il vivait au milieu de gemmes et de minéraux et à chaque minute qui passe sa romanité médiévale le faisait marcher enfin, nager !  Attiré par la lumière, il était festif et théâtral ; il adorait se perdre dans le labyrinthe où pullulent les lotus. Et, longtemps, cet écologiste pur jus lui a adoré rire !  Essentiellement en février où la couleur des pyramides est particulièrement brillante, surtout dans la matinée. Pendant cette période de l'année, il mangeait des gâteaux à la farine de fève, contribuant par là même à l'économie parallèle. C'était toujours mieux que de manger les pissenlits par la racine !

Martine

Poisson d'avril !

 Projet :  rénovation de piscine

 Mon poisson Damien est tombé dans la piscine qui est en pleine rénovation. Heureusement que j'ai pu l'attraper avec une épuisette. Nous les aimons tellement que dans le projet qu'on a pour l'avenir ce serait d'avoir un grand aquarium avec beaucoup de poissons. Souvent la nuit quand je suis dans mon lit je le regarde car en le regardant, je sens que ça me relaxe.

C'est souvent que quand je pars en week-end je l'emmène avec moi, mais j'ai un peu peur à cause d'une propagation toxique dans l'air qui risque de le tuer. En plus on est dans une ville où il y a des pollutions donc je dois être vigilante avec l'eau. J'aime le prendre en photo avec ma caméra fixe pixel. Comme il est beau ! Parfois on me demande le prix et l'endroit où je l'ai acheté. Je le réponds que je l'ai acheté à plusieurs kilomètres d'ici et un peu cher, mais peu importe car psychologiquement il me fait du bien. Vive mon poisson Damien !

Mayelin

 

 

Poisson d'avril !

Damien a un à un projet pour le week-end. Il veut aller voir la cathédrale de Lyon et faire du toboggan et des photos aussi

 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine Silberstein

Publié dans #Ateliers d'écriture adultes

Repost0

Publié le 21 Mars 2021

Martine SILBERSTEIN

martine.silberstein@callipalabra.fr

 

 

 

Ecrire : pourquoi ? Comment ?

Un parcours d'auteur

Etre à l’écoute, avoir un regard curieux et bienveillant sur les personnes et sur les choses. Ressentir une envie irrépressible de transmettre, de raconter des expériences du quotidien, parfois banales et cependant très riches. Goûter à l’amour des mots et à la musicalité des phrases. 

Ecriture

2021   L’urgence c’est de vivre, au cœur d’un service de cancérologie Éditions de l’atelier [Livre collectif] à paraître fin avril

2020   Woher weht des Wind, der die Welt verändert ? « In Bewegung (Dans le jus) ». « Hausarbeit (Travail à domicile) ». Editions Ventura Verlag [Livre collectif]    

2019   Le train comme vous ne l’avez jamais lu Christian, aiguilleur « Un plan de transport, c’est vivant ». Gérald, agent dans une garde de fret « Dès 3h30, je suis à mon poste » et Éric, agent technique de maintenance du matériel « j’étais expert frein ». Éditions de l’atelier [Livre collectif]

2018   Entrées dans le métier C. Besset, « Composer les paniers » ; in Choisir ses techniques L. Lacrouts-Cazenave, « L’engin qu’il me fallait » et J. Bruyas, « Une machine faite exprès pour nous » ; in Du champ à l’assiette : J. Bruyas, « Des fermiers unis ». Éditions Educagri : [Livres collectifs]

2018   in L’autre trésor public aux Éditions de l’atelier, « La tête froide dans le feu de l’action », texte recueilli auprès d’un sapeur-pompier. [Livre collectif]

2016/2017     in Mines de faire (auto-édité), et Vous faites quoi dans la vie ? aux Éditions de l’atelier [Livres collectifs]

Sur le site http://www.direletravail.coop/ : « En gilet jaune mais pas toujours bien vu », texte recueilli auprès de Jean, agent du département chargé de l’entretien de la voirie ; « Gérer sans routine »", le récit d’un directeur adjoint d’hôpital ; « Construire un foyer », témoignage d’un travailleur social auprès de réfugiés dans un foyer de la banlieue lyonnaise ; « De la corvée d’eau à Tunis au hammam à Givors : une vie de travail » en 9 épisodes (sur le site), le témoignage de Malika, ouvrière en fromagerie en Tunisie ensuite en France, puis propriétaire d’un hammam à Givors.

2013   in Des sportifs Exceptionnels, témoignage de 24 sportifs handicapés de 8 à 65 ans. Louis, Zoé, Christophe, Camille et tous les autres sportifs goûtent leur bonheur d’être au monde et ce, grâce à leur activité sportive. Edition Autre Vue.

 

2011   Corps et âme. Leporello de poésie érotique publié aux Éditions Cosmogone.

 

2007   Ma princesse est atteinte de leucodystrophie. Biographie publiée aux Editions Bellier en avril 2007, puis rééditée aux Éditions de l'Harmattan en septembre 2010. J'ai été interviewée au sujet de Ma princesse est atteinte de leucodystrophie à la radio, en France sur Radio Pluriel et RCF [Radio Chrétiens de France], au Québec sur Ckia et Radio Canada. Ce livre a été présenté sur la 5 (Emission Les maternelles) et FR3 Rhône-Alpes (Emission C'est mieux le matin). J'ai aussi été invitée à faire des conférences au Québec dans des associations (Lions Club et Rotary club) et dans un Cegep (lycée, au Québec).

 

2005   Vagabondages. Recueil de nouvelles auto-édité en novembre 2005.

 

2002   Rayon de soleil. Roman auto-édité précédé d'une souscription.

Chaque publication est une aventure, un vécu riche en émotions: chercher un éditeur, un illustrateur. Invitée dans une bibliothèque, une association et une coopérative ainsi que sur les antennes de radios (RCF, Radio Pluriel et Loire FM), je partage ma passion de l'écriture avec les auditeurs.

 

Accompagnement dans l’écriture de biographies, discours, hommage, romans, poésies, écrits professionnels auprès de 8 personnes.

 

 

Rédactrice web pour une entreprise de Brignais spécialisée dans la conception, la fabrication et la commercialisation de dispositifs médicaux destinés aux chirurgies dentaires (Global D) et une entreprise spécialisée dans le diagnostic immobilier (c1Diag,).

 

Journaux de voyage : Brésil, Cuba, Inde, Québec, USA, Mexique, Thaïlande, Martinique, Japon, Djerba, Crète, Algérie, Vietnam, Costa Rica ; Récits de voyages itinérants à vélo.

 

Publication dans une dizaine de revues littéraires (poésie, nouvelles, récits de voyage à vélo): Filigranes, Les Alpes vagabondes, Ecrits Vains, BDL, Interventions à haute voix, Art et poésie, L'Arche d'Ouvèze, Libelle, Art'en-Ciel et Le randonneur.

Concours littéraires, cinq prix : Trois prix successifs par le Rassemblement Art et culture de Saint-Chamond ; Société des poètes et écrivains des pays de l’Ain, et Grand prix universitaire de la nouvelle.

Ecrivain public écriture de flyers et de lettres pour Maryse Bouchet, émailleur d'art. Conception et rédaction de cartels pour une exposition dans le cadre de la Biennale d'art contemporain. Rédaction de documents (flyers, texte de présentation, carte de visite, marque-page) pour la communication du site internet De Pages en Miles.

 

 

Animations

Lectures à haute voix

 

L'auberge des arts, Galerie d'art associative, à Givors ; Bibliothèques de Givors; Conservatoire de Givors; Collège Saint Thomas d'Aquin de Mornant: Librairie A plus d'un titre, à Lyon; Maison de retraite Le charme des sources à Grigny; Résidence pour personnes retraitées à Givors

 

 

Conteuse en crèche

 

Crèche de Givors et de Grigny avec des textes personnels ou empruntés à la littérature de 2004 à 2007.

 

 

Animation d'ateliers d’écriture

 

Auprès d'adultes

 

Bibliothèque de Charly autour des 10 mots dans le cadre de la semaine de la francophonie

 

MJC de Charly

 

Association artistique Les amis de Loire-sur-Rhône autour de la biographie.

 

Culture pour tous autour de la critique artistique.

 

Résidences, foyers-restaurants et maisons pour personnes retraitées. Les Arcades à Brignais ; Jean Vinson à Givors en collaboration avec Natacha Mégard, artiste plasticienne en résidence ; Le charme des sources à Grigny ; Le Foyer rhodanien des aveugles à Lyon ; Les verts monts à Charly et Foyer Restaurant municipal d’Irigny.

 

La caravane des cinq sens, à Brignais, dans le cadre de la semaine bleue pour les personnes âgées.

 

Etablissement de rééducation fonctionnelle pour personnes handicapées Germaine Revel à Saint-Maurice-sur-Dargoire.

 

Etablissements de réinsertion professionnelle pour personnes handicapées (LADAPT à Lyon et à Irigny) depuis juin 2013.

 

Parc de la tête d'or (Ville de Lyon) à l'occasion du congrès mondial des roses

 

Kiwanis de la ville de Vienne sur le thème du chocolat à l'occasion du Choco Show (atelier intergénérationnel)

 

Association Ecriture Plurielle, Pierre-Bénite ateliers mensuels (ateliers intergénérationnels)

 

Artcafé, association de Millery

Centres de vacances de la CCAS de Camplong d’Aude et de Pleaux (Cantal)

Foyer restaurant de la ville d’Irigny

Festival Migr’Action Rillieux-la-Pape au centre social des Aulagniers

MJC du Vieux Lyon à venir en mai 2021

 

Animation d'ateliers d’écriture auprès d'enfants et d'adolescents

 

Ecoles primaires de Givors, Charly et La Mulatière.

 

ITEP Les eaux vives, à Grigny (sur le thème de la nature au bord du Rhône).

 

Collèges de Bans à Givors, Emile Malfroy (classes de 6è, SEGPA et ULIS) à Grigny et Louis Querbes à Vourles (écriture d'un conte avec la classe environnement et de journaux de voyage avec la classe cirque et la classe aviation). Aide personnalisée. Collège Jean de Prades à Castelsarrasin, classe de 5è (écriture de soi).

 

Lycées Casanova à Givors, Lycée Jacquard d’Oullins et Collège Jean de Prades à Castelsarrasin (sensibilisation au handicap).

 

Lycée Saint Thomas d'Aquin, à Oullins, classe de seconde littérature et société (écriture d'une nouvelle).

 

Centre social à Grigny écriture d'un conte et relecture d'un spectacle.

 

Cours particuliers (soutien scolaire et FLE).

 

Conférences sur le thème des troubles de l'apprentissage avec Parents-AGIR et Véronique Sézanne.

 

Parc de la Tête d'or (Ville de Lyon) à l'occasion du congrès mondial des roses.

 

Kiwanis de la ville de Vienne sur le thème du chocolat à l'occasion du Choco Show (avec un groupe d’enfants d’une école primaire et un autre groupe, adultes-enfants).

 

Association Ecriture Plurielle, ateliers mensuels.

ArtCafé (Millery) à venir en mars 2021

 

Résidences d’écriture

2020 A l’Honor-de-Cos à La ferme des lettres. Financé par Occitanie livre et lecture.

 

2019   Canton d’Unna, près de Dortmund. Projet organisé et financé par le Pen Club de Westphalie, pays de la Ruhr. Lectures au lycée et à la bibliothèque de Kamen, et au château d’Holzwickede.

2018   A l’Honor-de-Cos. « Dix jours pour écrire le travail ». Organisé par la librairie coopérative Le temps de lire, à Lafrançaise en partenariat avec La ferme des lettres. Financé par Occitanie livre et lecture. Pays invité : l’Allemagne.             

Diplômes et expériences professionnelles

Deug de psychologie. Diplôme d'Etat d'assistante sociale.

Assistante sociale pendant 26 ans.

 

 

 

Cadre professionnel

 

Je travaille dans le cadre de la coopérative d'activités Graines de SOL située au 122 bis Boulevard Émile Zola. 69600 Oullins

Voir les commentaires

Rédigé par Martine Silberstein

Publié dans #Biographie de la biographe, #C.V

Repost0